Traitements de la Rosacée Oculaire

A l'image de la forme cutanée, il est très difficile de se débarrasser de la rosacée oculaire. Si des solutions thérapeutiques autorisent aujourd’hui une prise en charge adaptée de cette affection, elles ne permettent malheureusement pas un traitement définitif. Il est donc important que le malade prenne conscience de la nécessité de répéter les soins à chaque apparition de l’affection.

Le massage des paupières

Dans un premier temps, la prise en charge de la rosacée oculaire va consister à traiter les glandes de Meibomius dont l’obturation est à l’origine de l'inflammation de l'oeil et donc de son aspect rouge… ⇒ La Rosacée Oculaire. Un massage biquotidienne des paupières va permettre d’évacuer mécaniquement la substance accumulée au niveau des glandes. Bien qu’il puisse apparaitre contraignant, ce massage constitue la clef du traitement de la rosacée oculaire.

Pour être efficace, le massage doit être effectué comme suit:

Pour débuter, il est important de réaliser ce massage deux fois par jour, matin et soir. Après une semaine, les glandes doivent être normalement désobstruées. Deux à trois massages par semaine, espacés de façon régulière, sont alors suffisants. Le rétablissement de la fonction de lubrification induit la disparition de la sécheresse des yeux, puis de l’inflammation des paupières (blépharite) et de la conjonctivite parfois associée. Les yeux tendent alors à devenir moins rouges. Les massages ne sont pas toujours suffisants pour traiter efficacement la rosacée oculaire et il peut être nécessaire de les conjuguer à un traitement.

Traitement par antibiotiques

La rosacée oculaire peut être traitée par voie générale. La doxycycline constitue alors le traitement de référence. Elle est efficace sur la plupart des symptômes de la rosacée oculaire (blépharite, conjonctivite, sécheresse de l’œil). L’oxytétracycline qui est une substance de la même famille que la doxycycline constitue une alternative.

Traitement Local

Il existe différents traitements locaux à base d’antibiotiques (sous forme de gel ou de collyre) qui ont pour but de limiter le développement des bactéries au niveau des paupières. Il est conseillé de conjuguer leur application à la pratique du massage des paupières de façon à maximiser l’effet du traitement. Les traitements locaux les plus souvent rencontrés sont:

-